A Mayotte, on en parle depuis des semaines dans les instances politiques, de ce mois de novembre 2008. "Ce sera l’occasion de fêter les cinquante ans de la revendication départementaliste", annonçait en avril dernier le député de Mayotte, Abdoulatifu Aly, leader du Mouvement départementaliste mahorais (MDM), pour qui la plus belle des commémorations consisterait en la tenue d’un nouveau Congrès, dans la droite lignée de celui organisé en novembre 1958 par "le père de la départementalisation", Georges Nahouda. Il est vrai qu’au moment où l’île s’apprête à voter pour son futur statut – une consultation des Mahorais sur le statut de Département et région d’outremer (DROM) est annoncée pour le mois de mars 2009 -, cet anniversaire tombe à point nommé.

L’histoire de Mayotte de 1946 à 2000